Lettre des objecteurs de croissance de Liège

Le 18 mai 2014

mpOC-Liège
Mouvement politique des objecteurs de croissance
Groupe de Liège

Version imprimable (PDF).
Si le contenu de la lettre ci-dessous ne s'affiche pas correctement,
vous pouvez la consulter, de même que les lettres précédentes,
à l'adresse liege.mpoc.be/lettre/.

 
Bonjour,

Le dimanche 15 juin le mpOC-Liège vous invite à une balade pédestre à la carte le long du GR 57 (sentier de Grande Randonnée de la vallée de l'Ourthe), entre Comblain-la-Tour et Esneux : 3 parcours au choix de 9, 14 et 23 km ; tous les marcheurs se retrouvant sur le dernier tronçon de 9 km de Poulseur à Esneux. Détails ci-dessous dans la section Nos prochains dimanches conviviaux.

Bonne nouvelle, Serge Latouche nous revient le mercredi 1er octobre (on lui souhaite d'être en pleine forme). Voir l'agenda ci-dessous.

Sommaire

– Nos prochains dimanches conviviaux
– L'agenda du mpOC-Liège
– Ils ont voté contre nous. Ne votons pas pour eux !
– Arrestations massives lors de la manifestation du 15 mai à Bruxelles
– Bonne nouvelle de Notre-Dame-des-Landes

 

Nos prochains dimanches conviviaux

Dimanche convivial du 15 juin 2014

Balade pédestre à la carte le long du GR 57 (sentier de Grande Randonnée de la vallée de l'Ourthe), entre Comblain-la-Tour et Esneux : 3 parcours au choix de 9, 14 et 23 km ; tous les marcheurs se retrouvant sur le tronçon de 9 km de Poulseur à Esneux.

Départs en train de la gare de Liège-Guillemins différés selon la distance :

– 10 h 22 pour la distance de 23 km (pour marcheurs aguerris ; les 10 premiers km se feront rapidement).
Ou rendez-vous directement au départ de la balade devant la gare de Comblain-la-Tour à 10 h 54.

– 12 h 22 pour la balade de 14 km.
Ou rendez-vous directement au départ de la balade devant la gare de Rivage à 12 h 50.

–14 h 22 pour la distance la plus courte (une balade tranquille faisable avec des enfants).
Ou rendez-vous directement au départ de la balade devant la gare de Poulseur à 14 h 46.

Les marcheurs des balades de 23 et 14 km se retrouveront pour un pause pique-nique vers 13 h 40 sur les hauteurs de Comblain (peu avant le lieu-dit Douflamme : splendide panorama de Comblain-au-Pont - chercher l'unique banc !).

Les 3 groupes se rejoindront vers 15 h 30 à Sart, au-dessus de Poulseur. Arrivée à Esneux 8 km plus loin vers 18 h. Retour à Liège en bus ou par le train de 19 h 19.

Téléphone du jour : 0485.91.19.07.
Note : les trains en question s'arrêtent aussi à Liège-Palais, Liège-Jonfosse et Angleur.

L'agenda du mpOC-Liège

En gras les activités propres du mpOC-Liège ou celles auxquelles il contribue.

Ils ont voté contre nous. Ne votons pas pour eux !

Lettre ouverte du mpOC-Liège aux citoyens liègeois à propos de la ratification du traité européen (TSCG) par nos représentants (1er mai 2014).

_______

RATIFICATION DU TSCG.
ILS ONT VOTÉ CONTRE NOUS. NE VOTONS PAS POUR EUX !

Suite à la ratification du Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance au sein de l'Union européenne (TSCG) dans les 7 assemblées législatives belges, le groupe de Liège du Mouvement politique des objecteurs de croissance(1) adresse une lettre ouverte aux citoyens liégeois.

La crise financière de 2008 et le surendettement de la Belgique ne sont pas un accident mais sont inhérents au système capitaliste et son besoin de produire toujours plus en conformité avec la religion de la croissance infinie. Pour justifier les lois antisociales qui vont accroître la pauvreté – 15 % de la population est déjà en dessous du seuil de pauvreté –, la gauche réformiste (PS et Ecolo) prétend qu'elle n’avait pas le choix, qu'il faudra rembourser intégralement. C'est faux. Une grande partie de la dette est illégitime et devrait être purement et simplement annulée. D’autre part un impôt sur la fortune (3 % sur les patrimoines de 3 millions d'euros et plus) rapporterait 7 milliards d'euros par an, de quoi satisfaire une part des besoins fondamentaux du nombre croissant des laissés-pour-compte de notre société (logement, éducation, santé...).(2)

Les conséquences du TSCG sont dramatiques. Premièrement, le TSCG interdit aux États de dépasser un déficit budgétaire de 0,5 % par an. Si un État dépasse ce seuil, par exemple en investissant dans des politiques sociales (soins de santé, logements sociaux...), il risque une sanction de la Commission européenne, soit une amende de 0,2 % du PIB. En Belgique, ceci correspond à 700 millions d'euros. Deuxième mesure de ce traité : l'obligation de diminuer à 60 % le taux d'endettement de l'État endéans les vingt ans. Il faut savoir que le remboursement de la dette oblige l'État belge à trouver près de 7 milliards d'euros chaque année.

Quels sont les partis francophones ayant voté en faveur du TSCG ? Le MR, le FDF, le CdH, le PS et Ecolo.

Les informations liées au contenu et au processus de ratification de ce traité ont été très faiblement relayées par les médias ; un traité qui n’a par ailleurs fait l'objet d'aucune consultation. À l'occasion des prochaines élections du mois de mai 2014, nous aurons tous l'occasion de contester le choix de nos représentants. Nous pouvons en effet voter pour des candidats qui se sont opposés au TSCG et aux récentes lois antisociales (article 63§2), et qui maintenant s'opposent au Grand Marché Transatlantique, l’ultime horreur économique que la Commission européenne nous prépare en toute discrétion(3). Au verso de cette page [voir liege.mpOC.be], vous trouverez les noms des parlementaires francophones ayant participé au processus de ratification du TSCG et le choix qu’ils ont fait.

Le TSCG prive les États de moyens budgétaires importants pour répondre aux défis sociaux et écologiques.

Ils ont voté contre nous.

Ne votons pas pour eux !

Merci de relayer cette lettre ouverte et de nous faire savoir que vous la soutenez
en tant qu’association ou parti (
info@liege.mpOC.be ou 04.277.91.42).

_______

(1) Découvrez notre Manifeste sur www.liege.mpOC.be (rubrique Articles), en français et néerlandais. Le mpOC n’est pas un parti politique.
(2) Marco Van Hees, Les riches ont aussi le droit de payer des impôts, Aden, 2013. Dette : voir www.auditcitoyen.be.
(3) Concernant l'article 63§2 et le Grand Marché Transatlantique, voir www.stop632.be , www.no-transat.be , www.jennar.fr et la rubrique Articles, Europe sur www.liege.mpOC.be.


Retrouver la lettre au format PDF avec la liste des représentants francophones.
Retrouver la liste des votes de tous les représentant belges.

Arrestations massives lors de la manifestation du 15 mai à Bruxelles

Ce qui s'est passé le 15 mai à Bruxelles donne raison à ceux qui pensent comme Raoul Vaneigem qu'il ne reste plus qu'une seule fonction à l'État, la répression policière :

« Non seulement l’Etat n’est plus en mesure de remplir ses obligations en vertu du contrat social, mais il rogne sur les budgets des services publics, il envoie à la casse tout ce qui, pour le moins, garantissait la survie, à défaut de permettre à chacun de mener une vraie vie. Et cela au nom de cette gigantesque escroquerie baptisée du nom de dette publique.

Il ne lui reste plus qu’une seule fonction : la répression policière. La seule sauvegarde de l’Etat, c’est de répandre la peur et le désespoir. Il y réussit assez efficacement en accréditant une manière de vision apocalyptique. Il répand la rumeur que demain sera pire qu’aujourd’hui. La sagesse consiste donc, selon lui, à consommer, à dépenser avant la banqueroute, à rentabiliser tout ce qui peut l’être, quitte à sacrifier son existence et la planète entière pour que l’escroquerie généralisée se perpétue.

Le nihilisme est la philosophie des affaires. Là où l’argent est tout, les valeurs disparaissent totalement, hormis la valeur marchande. Nous avons vu le consumérisme mettre à mal les « vérités » prétendument éternelles du passé : autorité paternelle et pouvoir patriarcal, religions, idéologies, prestige de l’armée et de la police, respect des chefs, sainteté du sacrifice, vertu du travail, mépris de la femme, de l’enfant, de la nature…Mais, dans le même temps, il a ensommeillé cette conscience qu’il nous appartient de réveiller aujourd’hui en offrant comme repères les valeurs humaines, celles qui tant de fois furent au cœur des émeutes, des révoltes, des révolutions. »

Extrait de L'état n'est plus rien, soyons tout de Raoul Vaneigem, le 17 juillet 2010.
Texte disponible aux éditions
Rue des cascades et en PDF sur le site du mpOC-Liege.

Le Communiqué du mpOC du vendredi 16 mai

Le mpOC dénonce les arrestations massives de ce jeudi

Organisée par l’alliance D19-20 (www.d19-20.be), la manifestation avait notamment pour objectif de s’opposer pacifiquement à diverses politiques européennes dont le Traité transatlantique, négocié dans l’opacité et le déni le plus total de la démocratie.

Dès lors, le Mouvement politique des objecteurs de croissance s’interroge sur le dispositif policier mis en place pour cette manifestation. D’après nos sources, plus de 200 personnes ont été arrêtées, avec pour seule raison apparente celle d’avoir pacifiquement participé à la manifestation.

Nous ne pouvons en aucun cas être d’accord avec ce qui s’est passé. Nous demandons qu’une enquête indépendante soit menée sur cette répression policière qui n’a pas lieu d’être en démocratie, et nous demandons que les responsables de cette arrestation massive soient démis de leurs fonctions.

Par ailleurs, nous réitérons notre soutien à l’alliance D19-20 dont nous partageons les revendications contre le traité transatlantique.

Sur ce thème et sur le site du mpOC-Liège :

– Un article de Mathieu Rigouste, sociologue et essayiste, La violence policière n’a rien d’accidentel.
– Une carte blanche de la FGTB, Non à la criminalisation du mouvement social ! (parue dans le journal Le Soir du 19 février 2013).
L'incitation indirecte au terrorisme sera punie (« Loi Turtelboom » - Jean-Claude Paye, La Libre du 4 mars 2013).

Dans le cadre du procès de militants anti-OGM :

Deux juristes remettent les pendules à l’heure (Imagine, mai 2013)
La condamnation de Barbara Van Dyck est une honte pour un Etat de droit et Six mois de prison ferme pour la libératrice d’un champ de pommes de terre OGM à Wetteren. Respectivement, Lieven De Cauter (carte blanche dans De Morgen, février 2013) et Ann-Sofie Dekeyser (De Standard, février 2013).

Soutenir l’Alliance D19-20

Pour les individus signez l’appel sur le site www.d19-20.be et pour les organisations envoyez un courriel à info@d19-20.be.

 

Bonne nouvelle de Notre-Dame-des-Landes

La Commission européenne siffle la fin de partie pour l’aéroport de Notre Dame des Landes

Pour avoir fragmenté les études d’impact environnemental du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes, la France se voit poursuivie par la Commission européenne, qui a engagé une procédure d’infraction au droit européen. Le Conseil national de protection de la nature a par ailleurs donné un avis défavorable à la destruction du campagnol amphibie. La légalité du projet d’aéroport a du plomb dans l’aile.

Lire l'article de Hervé Kempf sur www.reporterre.net (18 avril 2014).
À propos de ce « grand projet inutile », voir liege.mpoc.be/#NDL

 

Pour le mpOC-Liège,
Francis Leboutte

Mouvement politique des objecteurs de croissance, groupe de Liège
Tél : 04 277 91 42
Courriel : info @ liege.mpOC.be
Site : liege.mpOC.be