Lettre des objecteurs de croissance de Liège

Le 28 juin 2012

mpOC-Liège
Mouvement politique des objecteurs de croissance
Groupe de Liège

Version imprimable (PDF).
Si le contenu de la lettre ci-dessous ne s'affiche pas correctement,
vous pouvez la consulter, de même que les lettres précédentes,
à l'adresse liege.mpoc.be/lettre/.

Sommaire

– Les (F)estives, rencontre d'été des objecteurs de croissance
– L'agenda du mpOC-Liège
– Lectures
– L'An 02

 

Les (F)estives, rencontre d'été des objecteurs de croissance

Cette année les (F)estives auront lieu à Rossignol, du 23 au 26 août 2012, pour la première fois en Belgique après six éditions en France. Dans une magnifique région boisée, la Gaume, nous aurons une nouvelle occasion d’échanger nos savoirs et nos pratiques, de renforcer le réseau de la décroissance dans le monde francophone.

Le programme complet (PDF, 2 pages).
Le tract (PDF, A5 recto-verso).
– Inscription en ligne
.

Plusieurs des membres du mpOC-Liège iront aux (F)estives, pour une ou plusieurs journées. Serez-vous aussi de la partie ? Ne tardez pas à vous inscrire, le nombre d’inscriptions est limité, en particulier si vous voulez loger en dur (il y a sur place 26 chambres de 2 lits).

Le groupe de Liège organise un covoiturage pour un départ le 25 au matin et un retour le 26 après-midi mais aussi à d’autres moments. Si vous êtes intéressés, merci d'en informer Simone (simone@algo.be ou au 0497.493.408) en précisant vos dates, vos coordonnées, si vous avez une voiture et le nombre de places disponibles le cas échéant.

Nous espérons vivement vous y retrouver !

L'agenda du mpOC-Liège

En gras les activités propres du mpOC-Liège ou celles auxquelles il contribue.

Lectures

Rio+20, développement durable.

Les médias s'étendent à souhait sur l'échec de Rio+20, le dernier sommet des Nations unies sur le développement durable. Comment pourrait-il en être autrement pour ce « concept » que les objecteurs de croissance dénoncent depuis toujours comme vide de sens et qui, au mieux, ne retardera que marginalement la marche de notre société vers l'effondrement ? Aujourd'hui Serge Latouche nous fait découvrir l'origine proprement sulfureuse du développement durable puisqu'un de ses principaux artisans n'est rien d'autre que le « serial killer » qui vient d'être condamné à 15 ans de prison lors du procès de l’amiante à Casale Monferrato. Lire Schmidheiny ou la farce du développement durable par Serge Latouche.

Pour d'autres articles sur le développement durable, voir www.liege.mpOC.be/#themes (un classement thématique des articles que nous avons diffusés).

Quand l’industrie de la viande dévore la planète.

Dans cet article paru sur le blog du Monde Diplomatique, Agnès Stienne nous propose une excellente synthèse de la capacité de l’industrie de la viande à détruire notre environnement et notre santé. Extraits :

- La production animale n’a rien d’une activité marginale : en 2009, elle représentait 40 % de la production agricole mondiale. Fondé au tout début du XXe siècle aux Etats-Unis sur le modèle productiviste de l’industrie automobile,[...].
- Bien que ce mode de production se soit révélé calamiteux — pour l’environnement mais pas seulement — la FAO a soutenu sans faille l’industrie de la viande au prétexte qu’elle serait nécessaire pour éradiquer la faim dans le monde. Une promesse loin d’avoir été tenue ; c’est la santé de ceux qui en mangent le plus qui est affectée.
- Par exemple, s’il
[le secteur de la production animale] représente moins de 2 % du PIB mondial, il est à l’origine de 18 % des gaz à effet de serre à l’échelle de la planète.
- En Belgique, toujours en 2007, un autre travail commandé par le ministre de la Santé publique Rudy Demotte, indique que, dans près de 68 % des porcheries étudiées, une souche SARM
[Staphylococcus aureus résistant à la méticilline] est présente chez les animaux. Et cette même bactérie résistante est retrouvée chez 37,6 % des éleveurs de porcs et des membres de leur famille. Or, dans une population sans rapport avec l’industrie porcine, elle n’est que de 0,4 % !

L'An 02

Le mpOC-Liège diffuse cette nouvelle revue à Liège (L'An 02 - On débranche tout, on réfléchit, et c’est pas triste) ; elle est disponible dans les librairies suivantes : Entre-Temps (Barricade, rue Pierreuse 19), Livre aux Trésors (place Xavier-Neujean 27A), Varia (rue des Mineurs 8), Librairie de la Place (Tilff).

Saluons aussi le nouveau journal « antiproductiviste et promouvant les valeurs de l’objection de croissance », Kairos (c'est du belge). À Liège, disponible au moins dans les 3 premières des librairies citées ci-dessus.

 

Pour le mpOC-Liège,
Francis Leboutte

Mouvement politique des objecteurs de croissance, groupe de Liège
Tél : 04 277 91 42
Courriel : info @ liege.mpOC.be
Site : liege.mpOC.be